bien immobilier à visiter. Permet de préparer et de réaliser au mieux une visite d'un bien immobilier locatif.

Comment préparer la visite d’un bien immobilier comme un pro

La visite d’un bien immobilier commence par une bonne préparation et une bonne attitude pour obtenir le plus d’informations pertinentes possibles.

En effet, visiter un bien immobilier ne s’improvise pas. Il doit être bien préparer pour faire la meilleure impression possible. Il est important de poser les bonnes questions pour obtenir les informations les plus pertinentes pour votre investissement. Bien observer le bien durant la visite vous donneront également des informations cruciale. 

Nous allons donc vous proposer ces 3 points importants lors de votre visite d’un bien immobilier locatif.

L’un des aspects les plus importants est de donner de la crédibilité à votre démarche. Face au vendeur ou agent immobilier, il faut montrer que vous êtes quelqu’un de sérieux et qui est là pour faire du business.

Pour ce faire, vous devez paraître quelqu’un de « riche », même si ce n’est pas le cas, le tout est de le faire croire. Aux yeux de votre interlocuteur, vous vous afficherez comme quelqu’un qui a beaucoup d’argent. Malheureusement, dans notre société, tout est accès sur le paraître. C’est la nature humaine…

En montrant des signes extérieurs de richesse, votre interlocuteur pensera que vous êtes quelqu’un d’une classe sociale supérieure. Il vous prendra plus au sérieux, aura une meilleure d’estime et plus considération pour vous. Ce qui sera un atout important, surtout lorsque vous aborderez plus tard la négociation.

Vous pouvez par exemple :

  • Pour les hommes : porter une chemise classe, un pantalon et chaussures foncés ;
  • Pour les femmes : un tailleur ou des habits donnant un look professionnel ;
  • Venir visiter avec une belle voiture qui coûte chère. Cela pourrait rassurer sur votre capacité de financement du bien immobilier. Si votre véhicule n’est pas de luxe, vous pouvez vous garer plus loin et venir à pied.
  • Porter des bijoux (montres, gourmettes, bracelets, etc) qui paraissent luxueux, même si ce n’est pas le cas, le tout est de le faire croire.

Se comporter comme un professionnel lors d’une visite d’un bien immobilier

Pour montrer que vous êtes quelqu’un de sérieux, vous devez montrer que vous êtes un professionnel. Même si ce n’est pas le cas ou qu’il s’agit de votre premier achat immobilier. Il n’a pas besoin de le savoir, montrez lui ce qu’il veut voir pour le rassurer.

Le langage à avoir pour une visite d’un bien immobilier

Le premier élément est le langage. Vous devez éviter l’argot et parler un « bon » français, sans erreur de grammaire.

La maîtrise et l’emploi de termes immobiliers sont nécessaires. Vous devez être à l’aise avec les notions immobilière, cela montrera que vous êtes quelqu’un qui connait son sujet. Maîtrisez les calculs de la rentabilité et n’hésitez pas à sortir une calculette, si possible financière, devant lui. Cela augmentera votre crédibilité. Vous avez la possibilité de tout savoir sur l’immobilier et ses rouages en cliquant ici.

Si le bien immobilier a besoin d’une rénovation, montrez que les travaux ne vous font pas peur, n’ayez pas un air étonné en voyant l’ampleur du travail à réaliser. Vous montrez que c’est la routine pour vous.

Si vous avez déjà investi, n’hésitez pas à le dire à votre interlocuteur, cela prouvera que vous êtes déjà habité. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez le faire croire, mais il faudra bien maîtriser les notions.

L’attitude à adopter lors d’une visite d’un bien immobilier

Vous devez montrer que cette visite n’est pas exceptionnelle pour vous, que vous en avez l’habitude. Normal, vous êtes un pro.

En effet, vous êtes un business man ou une business woman, vous êtes là pour chercher une bonne affaire. Alors ne montrez aucun affect ou émotion à la visite du bien. Soyez clair avec votre interlocuteur, vous chercher à gagner de l’argent, c’est votre « job ».

Ne montrez jamais que vous êtes intéressez, ne mettez pas en valeur ou donner des avantages au bien, vous n’êtes pas là pour ça. Par exemple, ne pas dire que le bien est beau, lumineux, etc. Vous pouvez le noter mais gardez cela pour vous.

Montrez que vous êtes un pro, que vous avez bien réaliser une étude de marché, que vous vous êtes renseigné sur le quartier, que vous vous êtes renseigné sur le plan cadastral par exemple (que vous pouvez trouver sur internet : cadastre.gouv.fr).

Soyez une machine lors de vos visites

La nature humaine a tendance à se focaliser sur les préjugés. Ayez une attitude neutre. Une erreur serait d’aller visiter en ayant en tête des idées fixes sur le bien. Si votre attention est focalisé dessus, vous risquez de passer à coté d’être éléments importants. Les préjugés peuvent être des avantages ou des inconvénients sur le bien.

Par exemple, venir en visite avec un à priori négatif sur un bien présentant un gros défaut d’aménagement. Si vous êtes trop focus sur ce point là, vous risquez de ne penser qu’à cela pendant la visite et vous pouvez louper des avantages indéniables. Comme par exemple une situation géographique stratégique qui fera qu’au final, malgré les difficultés de l’aménagement, vous trouverez aisément beaucoup de locataires.

Après la visite, vous pourrez lister les avantages et inconvénients pour avoir une pensée neutre.

Ne faites confiance à personne et ne croyez pas tout ce que peut vous dire un vendeur ou un agent immobilier. Ne prenez pas pour argent comptant ce qu’il peut vous dire, lui est là pour vendre et fera tout pour le faire.

Il se peut qu’un même bien soit proposer dans deux agences immobilières. Vous appelez la première, elle vous raconte l’historique sur le bien à vendre et sur le vendeur. Puis en appelant la deuxième, cela peut arriver qu’elle vous raconte une histoire totalement différente. Alors nous vous conseillons qu’une chose : fiez vous qu’à des faits ou des écrits. Une parole est dite et disparaît, un écrit reste et garde une trace.

Ne croyez pas non plus les estimations de travaux à réaliser, ils sont souvent minimisés pour maintenir un prix élevé. Faite intervenir des artisans et demandez des devis.

Si vous êtes intéressez par un bien pour faire de la location courte durée, demandez le règlement de copropriété pour savoir si vous aurez le droit, ne croyez pas le vendeur ou l’agent immobilier sur parole.

Si vous êtes débutant et que ne souhaitez rien louper lors de vos premières visites, vous pouvez utiliser les fiches type à remplir, 100 disponibles dans le livre ci-joint : A la recherche d’un bien rentable.